• 1033

    Fabio se percevait en étron coincé dans une cuvette de chiotte le panorama offert ne le stimulait pas études boulot famille sport art ordi nature sexe et autres dérivés du vivant se désagrégaient inoxérablement et c'est donc en animal épuisé vidé de sa substance qu'il jugeait maintenant de la vacuité sidérale du monde il se déplaça presque mécaniquement de sa chambre à la cuisine où il prit un couteau qu'il abattit à cinq reprises sur un gros pain de campagne il éjaculait dents serrées un long gémissement venu des tréfonds allongée sur le canapé sa mère parcourait une biographie de Romy Schneider Fabio resta de longues minutes debout dans un état catatonique la chaleur extérieure frappait à grands coups de masse les murs grisâtres du HLM le garçon attrapa le pain et le lança par la fenêtre enculé bâtard pute fuck les mots tombaient de sa bouche comme des dents mortes puis aussi brusquement il s'écroula sur une chaise l'instinct de survie bloquait encore les pulsions morbides mais les hordes de la dislocation déterminées et enragées faisaient déjà résonner leurs pas